Pourquoi éviter le métal quand on dort?

happy

Il se dit et s’écrit beaucoup de choses sur le sommeil dans un environnement sans métal et l’électrosmog. Alors que certains jugent le métal dans le cadre du lit dangereux, d’autres se contentent de secouer la tête avec lassitude. Autant dire que les avis divergent.

Mais qu’en est-il vraiment? Le métal dans un lit est-il réellement nocif? Un matelas à ressorts perturbe-t-il notre sommeil? Nous voulions tirer les choses au clair et avons cherché des réponses. Lis cet article de blog pour savoir si nous les avons trouvées.

Mieux dormir sans métal – les tenants et aboutissants

Tu passes des nuits agités, à te tourner et te retourner pendant des heures sans réussir à t’endormir? Est-ce que cela pourrait être dû au métal dans ton lit? À l’électrosmog dans ta chambre? Ou ces explications ne tiennent-elles pas debout? Nous avons mené l’enquête et te présentons nos conclusions.

1. Le métal dans le lit perturbe-t-il le sommeil et est-il nocif?

Certains vendeurs de literie sont d’accord sur le fait que les métaux dans le lit sont nocifs. Mais pourquoi en fait? En réalité, le métal lui-même ne produit pas de rayonnement électromagnétique.

C’est vrai. Mais on dit qu’il peut modifier les champs électriques et magnétiques dans son environnement, c’est ce qu’on appelle communément l’électrosmog ou pollution électromagnétique. Et que cette modification affecte le sommeil et la santé. Le métal agit par conséquent comme un conducteur électrique. Beaucoup de gens y voient l’explication de leurs troubles du sommeil et ne jurent donc que par un lit sans métal.

Pour répondre à la question 1: oui, certaines personnes considèrent que le métal dans un lit est gênant ou nocif ou le ressentent comme tel. Mais cette réponse ne nous suffit pas. Nous voulons savoir ce qu’en pense la science. Toi aussi? Ça tombe bien. Nous allons tirer la question au clair dès le paragraphe suivant.

2. Existe-t-il des données scientifiques sur le sommeil dans un environnement sans métal?

Même l’OMS s’est déjà penchée sur ce sujet. Elle a conclu que les champs électromagnétiques n’ont rien de nouveau, mais qu’ils se sont évidemment multipliés et intensifiés au cours du dernier siècle. Les appareils électroménagers, les installations industrielles, l’électricité et les télécommunications sont présents tout autour de nous. Ils génèrent tous des champs électriques et magnétiques.

Lorsque des champs électriques à basse fréquence rencontrent des matériaux conducteurs comme le métal, ils provoquent un flux de courant à travers le corps vers la terre. Les champs magnétiques à basse fréquence génèrent des courants de Foucault dans le corps humain. S’ils sont suffisamment puissants, ils stimulent les nerfs et les muscles.

Fait intéressant, notre corps est parcouru par de très faibles courants électriques même sans influences extérieures. De nombreux processus, de la digestion à l’activité cérébrale, sont en fait le résultat du mouvement de particules chargées électriquement. Les nerfs aussi emploient des impulsions électriques pour transmettre des signaux. Et notre cœur produit du courant électrique à chaque battement. Le médecin mesure cette activité électrique à l’aide d’un électrocardiogramme (ECG).

Et qu’en dit la science?

À vrai dire, ses conclusions ne sont pas définitives. Ce qui est sûr, c’est que tout appareil électrique génère un champ électromagnétique. Mais on ignore pour l’instant encore si et jusqu’à quel point ce champ a une influence sur notre santé. Il n’existe pas d’étude scientifique à ce sujet. Une menace pour la santé est toutefois jugée peu probable, du moins en l’état actuel des connaissances. Nous espérons en tout cas qu’un jour, nous disposerons d’études scientifiques aux résultats probants pour trancher la question. Nous ne manquerons évidemment pas de publier un article de mise à jour le moment venu.

3. Pourquoi dormir dans un environnement sans métal?

Bonne question. Nous venons en effet de conclure que nous ne disposons pas de faits concluants, en tout cas, pas sur le plan scientifique. Nous estimons malgré tout que dans le doute, mieux vaut éviter le métal.

Si tu as l’impression que le métal t’affecte négativement, opte pour un lit et un matelas qui en sont dépourvus. Nous te proposons d’ailleurs trois solutions dans ce sens à la question 5.
Mais en plus du métal, tu devrais aussi réduire les champs électromagnétiques. Les appareils énumérés à la question 4 doivent donc être tenus à l’écart du lit et, idéalement, passer la nuit dans une autre pièce.

Et la science ne fait pas toujours tout: si tu t’inquiètes constamment des conséquences du métal et de l’électrosmog, ces préoccupations t’empêchent de dormir. Fais le test et réduis le métal et les appareils électriques dans ta chambre à coucher. Peut-être que ça t’aidera vraiment à mieux dormir et à te réveiller en pleine forme le matin. Ça vaut la peine d’essayer, non?

Si tu as l’impression de réagir négativement au métal, opte pour un lit et un matelas sans métal.

4. Comment et où se produisent les champs électromagnétiques?

Nous n’imaginons plus notre quotidien sans les smartphones, ordinateurs portables, tablettes et téléviseurs. Ils font souvent partie intégrante de notre chambre à coucher et s’invitent parfois jusque dans notre lit!

Pour éviter l’électrosmog, il faut, bon gré, mal gré, bannir ces appareils électriques de la chambre à coucher… et ça vaut aussi pour le réveil. Mais pas la peine d’avoir des insomnies à l’idée de ne pas réussir à te lever à temps: remplace-le simplement par un modèle à piles. Il sera tout aussi efficace, sans provoquer de pollution électromagnétique.

5. Le matelas happy et le lit happy sont-ils fabriqués sans métal?

De nombreux cadres de lit sont en métal. Quant au sommier à lattes, il comporte souvent des pièces métalliques, au moins des clous et des vis. Et ce n’est pas tout: les ressorts hélicoïdaux des matelas à ressorts sont eux aussi fabriqués en métal. Il n’est pas facile de trouver un lit vraiment tout en bois.

Mais nous ne serions pas happy si nous n’avions pas une solution à te proposer. Ou plutôt trois:

Lit happy sans métal

Le cadre du lit happy est en bois. Il suffit de l’emboîter pour l’assembler, tu n’as donc pas besoin de vis, clous ou équerres métalliques. C’est un lit entièrement en bois.

Sommier à lattes happy sans métal

Tu l’as deviné, notre sommier à lattes est lui aussi entièrement en bois.

Matelas happy sans métal

Notre matelas est en mousse froide EvoPore. Il n’a pas de noyau à ressorts et ne contient donc pas de métal.

Bref, avec nous, tu fais vraiment le choix du bois. Et nous n’en sommes pas peu fiers.

Lit happy
Lit happy
4.83
CHF 590.00
TVA et frais d’expédition inclus
Matelas UP
Matelas UP
4.67
CHF 1190.00
CHF 1011.50
TVA et frais d’expédition inclus
Oreiller UP
Oreiller UP
4.79
CHF 149.00
CHF 126.65
TVA et frais d’expédition inclus
Lit happy
Lit happy
4.83
CHF 590.00
CHF 501.50
TVA et frais d’expédition inclus
Matelas UP
Matelas UP
4.67
CHF 1190.00
CHF 1011.50
TVA et frais d’expédition inclus
Oreiller UP
Oreiller UP
4.79
CHF 149.00
CHF 126.65
TVA et frais d’expédition inclus